Nicolas Hulot en visite à Chamonix expose son plan faute de « baguette magique »

Nicolas Hulot s’est rendu à Chamonix et dans la vallée de l’Arve accompagné de 2 autres ministres Agnès Buzyn (Ministre de la Santé) et Elisabeth Borne (Ministre des Transports) pour exposer son plan pour lutter contre la pollution dans la vallée de l’Arve

Nicolas Hulot n’a pas de baguette magique

Face à des citoyens venu l’interpeller sur la gravité de la situation, Nicolas Hulot a déclaré « Faites-moi confiance, c’est une étape. Je n’arrive pas avec une baguette magique. Si vous en avez une, donnez la moi ! ». Le ministre de l’environnement s’est engagé à « coconstruire un plan » avec les collectivités locales pour lutter contre la pollution de l’air.

 

Les mesures proposées pour lutter contre la pollution de l’air

L’objectif est de proposer et de mettre en place une série de mesures pour améliorer la qualité de l’air à Chamonix et dans la vallée du Mont Blanc. Les mesures seront présentées et le plan sera établi d’ici Mars 2018.

  • Report modal : La liaison Lyon-Turin a été confirmée. L’autoroute ferroviaire des Alpes va être « remise sur les rails » avec un nouveau concessionnaire qui devrait être choisi en 2018. L’objectif est de reporter le trafic des camions sur cette ligne ferroviaire. Cette liaison ferroviaire étant pour le moment sous utilisée.
  • Interdiction des camions Euro 3 : Les camions de norme Euro 3 qui peuvent dégager des émissions polluantes importantes devraient être interdit en 2019. Cette mesure relève plutôt du symbole car ces poids lourds ne représentent que 4% des camions qui passent par l’autoroute blanche et le Tunnel du Mont Blanc.
  • Transport local : une 2ème station de GNV va être ouverte dans la vallée pour encourager les transporteurs locaux à utiliser cette énergie.
  • Transport en commun : La réflexion portera notamment sur le transport de voyageurs par le train avec une réflexion globale sur la ligne entre Annemasse et Le Fayet. La future liaison CEVA (Genève-Annemasse) devrait aussi être intégré à la réflexion.
  • Chauffage au bois : Le chauffage au bois est très utilisé dans la vallée et peut être une source importante de pollution. Les aides pour changer les chauffages les plus polluants seront maintenues.
  • Contrôle des dispositifs « AdBlue » : Des transporteurs utilisent des dispositifs électroniques pour désactiver le système de dépollution AdBlue afin de faire des économies. Nicolas Hulot a indiqué qu’il se rapprocherait de son collègue Gérard Darmanin afin de pratiquer des contrôles par les Douanes.
Pollution en vallée de l'Arve au pied du Mont Blanc
Pollution en vallée de l’Arve au pied du Mont Blanc

 

3 pensées sur “Nicolas Hulot en visite à Chamonix expose son plan faute de « baguette magique »

  • 29 septembre 2017 à 21 h 41 min
    Permalink

    Que du blabla
    Nous voulons la fermeture de l’usine qui pollue
    La fermeture de l’incinérateur
    Moins de camions interdire les euros 3 ne suffit pas, attendre la ligne Lyon Turin non plus.
    Ce n’était pas la peine que 3 ministres se déplacent pour arriver à leurs conclusions : « on va étudier les problèmes  » ils pouvaient le faire de leurs bureaux à Paris ça aurait des économies à tout le monde … leurs conclusions sont à pleurer

    Répondre
    • 2 octobre 2017 à 11 h 45 min
      Permalink

      Je pense que le rôle d’un ministre est d’être également sur le terrain, d’écouter et de travailler ensuite avec les organisations locales pour tenter de remédier aux problèmes rencontrés.
      Contrairement à certain(es) ministre(s) précédent(e)s, Nicolas Hulot semble plus concerné par la pollution que par les répercussions médiatiques de son action.

      Répondre
  • 30 septembre 2017 à 9 h 00 min
    Permalink

    Je préfère positive et lui faire confiance. I’ est venu sur place et montré sa volonté de faire évoluer les choses.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *